LA MUSIQUE TRAD DES APPALACHES

Un peu d'histoire

    Au 17° et 18° siècle, après avoir tenté d’utiliser les peaux rouges et avant de se tourner vers le trafic d’esclaves africains, les compagnies coloniales britanniques du sud-est des Etats unis utilisent de la main d’oeuvre irlandaise et écossaise. Ces familles étaient poussées à l’exil par la pauvreté en échangeant la traversée contre un contrat de travail de 7 ans dans les plantations du Mississipi. Traités comme des bêtes, beaucoup réussiront à partir avant la fin de leur contrat, souvent suite à de violentes révoltes et se retrouveront souvent dans le vaste massif forestier des Appalaches où ils deviendront chasseurs et forestiers, puis paysans et mineurs.

    Le violon est l’instrument ancestral des immigrés irlandais et écossais. Le répertoire appalachien est au départ basé sur des fiddle tunes (airs pour violon) puis va se développer un style propre. A partir de la guerre de sécession (1861-1865), le banjo américain à 5 cordes prend une place importante à côté du violon dans la région des Appalaches. On n’y signale pas de guitare avant la fin du 19° siècle, époque à partir de laquelle elle va se développer un peu partout puis venir compléter l’association banjo-violon dans les orchestre à cordes de la région. Cet ensemble de musiques anciennes des Appalaches est aujourd’hui appelée musique old-time. Le nom a été repris lors du folk revival de la fin des années 50, notamment par les new lost city ramblers qui ont tenté via le collectage et l'écoute des disques des années 20-30 de retrouver l'esprit de la musique des Appalaches et du sud-est des usa.

A écouter en old-time

Les folk songs de la Carter family (27-43) puis des Carter sisters (43-60) avec le style de guitare incomparable de Maybelle Carter (accompagnement avec jeu dans les basses) qui aurait influencé Woddy Guthrie et les futurs protest singers (Bob Dylan,...) , les "nouveaux" comme les New lost city ramblers, et les anciens redécouverts dans les années 60 : le banjoïste Clarence Ashley qui a été accompagné par le guitariste Doc Watson, le guitariste-banjo Roscoe Holcomb, le banjoïste Peter Steele apprécié de Pete Seeger, le guitariste picking Sam Mac Gee et sûrement bien d'autres à redécouvrir.

La suite de l'histoire

    La société appalachienne était très moraliste et religieuse au point qu’elle interdisait les danses de contact et ne tolérait que les square dances. Les harmonies vocales se développaient dans la région à la façon des chants religieux, souvent chantés par des membres de la même famille. Mais la musique country, old time et les folksongs se diffuse à l'époque grace aux shows radio-diffusés du grand ole opry et à l'apparition des enregistrements sur disques.

    Le Texas voisin essaye, dans les années 30 avec le western-swing lancé par le violoniste Bob Wills, de distraire les travailleurs du pétrole et les nouveaux cow-boys en ajoutant aux square dances des danses en couple et du dynamisme, et afin également de concurrencer les orchestres de jazz, très à la mode à l’époque. C'est également l'époque de la diffusion au grand public du blues, des variétés et de la musique hawaïenne qui vont apporter de nouvelles influences.

    Dans les appalaches, en 36, les Monroe brothers (chants, mandoline et guitare) enregistrent leur premier disque. Le niveau technique, le style de mandoline influencé par le blues, la qualité des harmonies vocales, et le sens du swing et de l’improvisation annoncent déjà un nouveau style dans la tradition des Appalaches.   Quelques années plus tard, Bill Monroe et ses Bluegrass mountain boys utilise ces nouveaux ingrédients et ajoute une contrebasse aux côtés du violon, de la guitare et de la mandoline. Le mot bluegrass veut dire herbe bleue, couleur d’une variété d’herbe du Kentucky, région de Bill Monroe.

    Puis, Earl Scruggs, banjoïste virtuose, va développer aux côtés du guitariste Lester Flatt un nouveau jeu de banjo à 3 doigts qui va devenir la référence du jeu bluegrass traditionnel. Un peu plus tard, Flatt et Scruggs introduiront également le dobro, descendant de la guitare hawaïenne, jouée sur les genoux en faisant glisser sur le manche un objet métallique, puis l’harmonica. Le bluegrass connut une deuxième jeunesse suite au folk revival des années 60-70 qui donna lieu à des expérimentations et évolutions diverses ( newgrass, électrification,…). Il connaît une nouvelle vigueur actuellement et de nombreux groupes existent en France, mais ce style ne touche pas encore un large public. Pourtant, beaucoup de gens ont entendu et aimé ces musiques grâce aux musiques des films Délivrance, Bonnie and Clyde et plus récemment O brother.

A écouter en bluegrass

Les grands anciens : Bill Monroe, Flatt et Scruggs, les Osborne brothers, les Stanley brothers, les Country gentlemen, Jim et Jesse, Don Reno et Arthur Smith lorsqu'il joue du banjo.

Les "modernes" : Newgrass revival, Seldom scene, The Dillards, la chanteuse Alison Krauss, le Nashville bluegrass band et même le disque de la chanteuse country Dolly Parton : « the grass is blue » et quelques disques du chanteur country Ricky Skaggs, les mandolinistes Sam Bush, Norman Blake et David Grisman, les guitaristes Tony Rice, Clarence White, Dan Crary et Doc Watson lorsqu'il touche à ce style, les banjoïstes J.D.Crowe, Tony Trischka, Bela Fleck et Bill Keith, le dobroïste Jerry Douglas et les violonistes Sam Bush, Mark O’Connor, Byron Berline et Vassar Cléments.
Quelques sites internet

la musique old time : http://www3.telus.net/On-LineMusicWorldofWendy/Oldtime.htm , http://www.oldtimemusic.com , http://www.mne.psu.edu/lamancusa/tunes.htm ,

les textes des chansons : http://www.bluegrasslyrics.com , http://www.allcountrytabs.com , http://www.runet.edu/~bluegrass/songlnk.html , http://www.cowboylyrics.com , http://countrymusic.about.com et leur traduction : http://www.lacoccinelle.net/index.html ,

et des tablatures banjo-mando-guitare-basse-dobro-violon : http://www.bluegrasscollege.org , http://olddomi.blogspot.fr , http://www.jaybuckey.com/free_tablature.htm , http://nativeground.com/free-stuff/tabs et http://www.alltabs.com ,

la country en français : http://www.countryfr.com ,

Bob Wills qui a lancé le style western-swing : http://www.blogotheque.net/Bob-Wills-une-histoire ,

voir et écouter la musique des Appalaches : http://dla.acaweb.org/cdm/landingpage/collection/berea ,

et le bluegrass en France : http://www.aegc-bluegrass.org (consultez aussi les liens), http://banjobluegrass.free.fr (des tablatures et des mp3), http://www.france-bluegrass.org (avec un forum intéressant), http://www.zipcode2025.fr.fm et http://www.landofplenty.fr.fm .

Quelques vidéos et diaporamas de traditionnels des Usa joués par Eric

Banjo américain (5 cordes) : Wildwood flower (diaporama),
Mandoline : Uncle Joe, Banjo ténor (4 cordes) : Fire on the mountain,
Basse, Guitare, banjo, mando : Uncle Joe , Devil's dream , Cripple creek ,
Arkansas traveler , Old Joe Clark , Beaumont rag , Sinking creek/Cripple creek ,
Cold frosty morning , Rocky mountain goat , Blue moon of Kentucky de B Monroe,
Salt creek : chanson et classique bluegrass,
Don't let your deal go down (trad us - adpt française G Allwright),
Roll in my sweet baby's arms de L Flatt (adpt française E Mitchell).
Sources et conseils de bas de page

    Je me suis servi pour écrire cette page du livret d'accompagnement du disque anthologie : that's all folk!, de diverses pochettes de disque, du livre "Guide de la country music et du folk" de gérard Herzhaft et jacques Brémond, de la vidéo "legends of old time music" (guitar workshop), des revues Back up (années 80),  Bluegrass revue (années 90), Le cri du coyotte (années 90) et Ecoutez voir spécial bluegrass (avril 96).

    Pour commander des tablatures et partitions old time, irlandaises, bluegrass et notamment le fameux fakebook, une adresse postale (demandez le catalogue, c'est en Suisse allemande, mais c'est rapide quand même) : SAITENSPRUNG, Franz Elsener, Understadt 27, CH-8201, SCHAFFHAUSEN, SUISSE.

Et puis des radios pour écouter du bluegrass : http://www.live365.com/stations/mandozine et http://bluegrasscountry.org

Vous pouvez aussi consulter mes pages instrumentales : guitare et mandoline et banjo

Pour les disques,http://www.countysales.com formidable vendeur u.s. de cds bluegrass et old-time par correspondance,
http://www.elderly.com qui vend à peu près tout ce qui permet d'écouter et de jouer de la musique u.s.,
et également http://www.gregboyd.com , http://homespuntapes.com pour les méthodes
et Mike's country music room pour la vente de cds par correspondance depuis l'Ecosse :  http://www.bluegrassroots.com