La jeune fille du métro

? - Renaud

(en C et G)

1-

C’était un’ jeun’ fill’ simpl’ et bonne, Qui demandait rien à personne,

Un soir dans l’métro y’avait press’, Un jeun’ homm’ osa je l’confess’,

Lui passer la main dans les…ch’veux, Comm’ ell’ était gentill’, ell’ s’approcha un peu.

2-

Mais comm’ ell’ craignait pour ses robes, A ses attaqu’ ell’ se dérobe,

Sentant que’qu’chos’ qui la chatouill’, Derrièr’ son dos ell’ tripatouill’,

Et tomb’sur un’bonn’pair’de…gants,Que l’jeun’homm’à la main tenait négligeamment.

3-

En voyant l’émoi d’la d’moiselle, Il s’approcha un p’tit peu d’elle,

Et comm’ en chaqu’ homm’ tout de suit’, S’éveill’ le démon qui l’habit’,

Le jeun’ homm’ lui sortit sa…cart’, Et lui dit j’m’appell’ Jul’ et j’habit rue Descart’.

4-

L’métro continue son voyage, Ell’ se dit c’jeun’ homm’ n’est pas sage,

Je sens quelque chos’ de pointu, Qui d’un air ferm’ et convaincu,

Cherch’à pénétrer dans mon…cœur, Ah qu’il est doux d’aimer, quel frisson de bonheur.

5-

Ainsi à Paris quand on s’aime, On peut se le dir’ sans problème,

Peu importe le véhicul’, N’ayons pas peur du ridicul’,

Dis-lui simplement " je t’en…prie, Viens-donc à la maison manger des spaghettis ".